Zwortex64 (Créer un compte)

Toutes mes réponses sur les forums

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Messages
  • en réponse à : Traduction «épicène» ou «inclusive» #2375462
    Zwortex64
    Participant
    Initié WordPress
    7 contributions

    Je vous accorde une ou deux formules, celle en particulier concernant la crise du covid, qui était excessive, et que je retire bien volontiers, J’ai aussi ôté quelques passages, qui bien que me semblant ne pas dépasser les bornes de la bienséance, pourraient vous paraître inutilement polémiques. Pour le reste, je crois le sujet suffisamment grave pour souffrir un peu la controverse et c’est le sens de mon commentaire. Je vous prierais donc de bien vouloir permettre la diffusion de la version remaniée. Cordialement.

    en réponse à : Traduction «épicène» ou «inclusive» #2375451
    Zwortex64
    Participant
    Initié WordPress
    7 contributions

    Vous nous annoncez une vague d’inclusivité, qui n’existe nulle part en pratique, sur les interfaces de WordPress, sinon en France, où vous la précédez avec empressement. Il y a bien des sujets sur lesquels j’aimerais voir la France en avance : celui-ci n’en fait pas partie, comme vous l’aurez compris.
    Ceci étant, j’entends vos précisions et j’ai résumé et transféré l’aspect débat sur le site WordPress.org, à la suite de l’article qui aborde la question et qui a déjà été référencé ici.

    en réponse à : Traduction «épicène» ou «inclusive» #2375207
    Zwortex64
    Participant
    Initié WordPress
    7 contributions

    Dans un précédent commentaire, j’évoquais mon souhait que WordPress autorise plusieurs langues par défaut, de sorte à combiner le français du Canada et le français dit de France, et comme ce dernier devient un régionalisme inclusif, qu’il soit possible de donner à la version canadienne, plus universelle, la priorité.
    Il s’avère qu’une extension comble exactement ce besoin : preferred-languages. Une fois installée, le champ de l’écran des Réglages généraux où se définit la langue utilisée est remplacé par une liste dans laquelle on peut ajouter plusieurs langues, qu’on peut classer par préséance. J’ai mis le français du Canada au dessus du français dit de France et cela fonctionne à merveille : les scories inclusives ont totalement disparues. J’espère pour longtemps.
    À noter, que ce choix de langue s’applique globalement mais que chaque utilisateur peut les modifier s’il le désire. Ainsi, les locuteurs inclusifs – les inclusophones ? – peuvent remettre leur régionalisme à l’affiche s’ils le désirent. Mais ce changement, et c’est là le progrès, ne s’applique qu’à eux-mêmes, seulement à eux.
    Pour résumer, en attendant que l’équipe de traduction de WordPress en français dit de France ait revu ses priorités, plusieurs solutions palliatives existent :
    – récupérer un pack de langue en français corrigé, ou le pack en français canadien, belge ou d’ailleurs… et remplacer les fichiers officiels par ces derniers. Pour cela, il faut aller dans wp-content/languages. C’est manuel mais ça marche très bien, à condition d’éviter de mettre à jour les traductions officielles, au risque de ré-appliquer le régionalisme inclusif,
    – pour éviter cela, on peut utiliser l’extension Loco qui permet de stocker à part, dans le sous-répertoire loco du répertoire des langues, des packs qui remplacent les versions officielles et qui ne risquent pas d’être écrasés par une mise à jour à venir. On peut aussi utiliser cette extension pour corriger soi-même la version officielle inclusive, là où ça apparait le plus déplaisant.
    – on peut enfin utiliser l’extension Preferred Languages et gérer plusieurs langues officielles par défaut, français du Canada, de Belgique ou d’ailleurs, en parallèle du régionalisme inclusif imposé.
    Ces différentes approches sont combinables, sans anicroche, autant que j’ai pu en juger. Ainsi, on peut avoir l’extension Preferred Languages avec plusieurs versions en français, et installer en plus l’extension Loco pour traduire des thèmes ou des extensions qui n’auraient aucune version en français.
    Dernière remarque : on voit qu’une extension comme Preferred Languages, ou des ajustements dans le cœur de WordPress, aurait permis de gérer sans problème le souhait de certains pour une langue inclusive, sans impacter les utilisateurs qui n’auraient pas ce souhait, ou ceux qui seraient indifférents. Qu’il y ait des solutions palliatives pour remettre un français normal n’enlève en rien au scandale que constitue la préemption à des fins militantes de l’interface utilisateur d’un outil comme WordPress, de fait à sa politisation. Est-ce que cela profitera à WordPress in-fine, attirant à lui plus d’utilisateurs ? J’en doute. Je ne suis pas surpris que nulle par ailleurs dans le monde, en particulier là où WordPress est beaucoup plus répandu qu’en France – aux US, au Canada, en Allemagne, au Brésil ou en Chine – un tel maniérisme n’ait émergé.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 1 semaine par Zwortex64.
    en réponse à : Traduction «épicène» ou «inclusive» #2374972
    Zwortex64
    Participant
    Initié WordPress
    7 contributions

    @Li-An, vous faites un bien curieux modérateur… qui plonge dans la mêlée à coups redoublés…

    @audrasjb
    , mon propos n’était pas politique, en dépit de ce que vous en percevez. Je relevais au contraire un manque de neutralité dans les traductions proposées. Pour un parallèle simple, en cinéma, quand on sent la caméra – c’est qu’il y a un problème. De même en matière de traduction, quand on sent la traduction, c’est qu’il y a un problème. Mais laissons le débat idéologique ou simplement linguistique de côté, et soyons pragmatiques. J’ai fait une rapide revue des traductions du terme author dans WordPress.
    La traduction de l’équipe de traduction franco-française propose auteur/autrice (auteur ou autrice, en version étalée). Les Canadiens ou les Belges, qui parlent sans doute un français “conservateur”, ou “Cnews”, se contentent du terme générique auteur.
    En anglais, le mot d’origine est author, qui normalement a son pendant sexué : authoress. Pourtant le terme n’est repris ni anglais américain (le standard), ni en anglais britannique, ou même australien, sans doute parce qu’il est universellement répudié et considéré comme désobligeant.
    Peut-être que les lumières du progrès se sont tournées ailleurs, vers d’autres langues latines. En espagnol, auteur se dit autor ou escritor, qui a son féminin obligé autora ou escritora. Pourtant, ni les hispanophones d’Espagne, ni ceux du Mexique ou d’Argentine n’ont jugé bon de le faire savoir. Ils se limitent au terme autor, bien fade. N’y aurait-il aucune “autora” en Espagne, ou ailleurs en Amérique latine qui ne revendique ce droit à la visibilité ou à l’égalité terminologique ?
    Est-ce alors un combat italien ? Là aussi l’autore a son pendant féminin autrice, mais pourtant nos amis de la Péninsule n’y goûtent guère. Et il en va de même en portugais, qu’il soit du Portugal, comme du Brésil, autor mais point d’autora.
    Tournons-nous ailleurs en Europe, des contrées autrement progressistes. L’Allemagne est un bon candidat qui a les termes Autor et son féminin Autorin. Mais eux aussi n’affichent que le terme Autor. Et les Suisses germanophones ou les Autrichiens (même glossaire qu’en Allemagne) ne font pas autrement.
    La France, serait-elle le seul pays à se préoccuper d’égalité entre les hommes et les femmes ?
    J’arrête là cette démonstration. On pourrait pourtant la poursuivre avec d’autres langues, néerlandais, langues nordiques, russe, chinois, et parcourir ainsi le reste du monde sans jamais rencontrer un tel redoublement terminologique. Partout, on affiche au plus simple, pour être compris et lisible, et rendre service au plus grand nombre, aux utilisateurs, quelles que soient leurs sexes, leurs obédiences, leurs idées, sans chercher à les agresser avec une nov-langue dérisoire.
    Un Klemperer ou un Orwell ont tout dit sur la manipulation du langage à des fins de pouvoir. Il est dommage que ces enseignements ne soient pas plus largement diffusés, et qu’on en tire non pas des leçons mais qu’on s’échine au contraire à exemplifier leurs démonstrations.

    en réponse à : Traduction «épicène» ou «inclusive» #2374932
    Zwortex64
    Participant
    Initié WordPress
    7 contributions

    @Li-An, @audrasjb, poursuivant ma réponse. Car c’est bien là le problème. Manifestement vous avez fait beaucoup d’efforts pour modifier des traductions qui convenaient parfaitement. Du reste, merci pour cette contribution à l’effort collectif. Mais cela s’appelle-t-il faire ou défaire. En tant qu’utilisateur de WordPress, en français de France, je ne vois pas pourquoi je devrais subir votre vision sexiste de la langue française, laquelle n’est prônée par personne au delà de quelques cercles militants. Vous me suggérez d’aller faire ma version du français ailleurs. Ce simple conseil montre l’étendue du problème. Car il ne devrait y avoir qu’une version du français : à part pour des régionalismes. La version proposée par WordPress devrait être, par définition, consensuelle – en anglais, on dirait “main stream”. Or vous faites le contraire : vous proposez une version militante, qui s’oppose aux principes même de la langue, qui est dénoncée par toutes les instances (Académie française, pouvoirs publiques, linguistes, enseignants), surtout qui contrarie les usages en cours, en France, sans parler des usages à travers le monde, par la francophonie. Plutôt que de me demander d’aller faire ma version du français ailleurs, vous devriez vous-même vous appliquer cette démarche. Pourquoi n’allez-vous pas en Absurdie, y créer votre langue, celle qui vous sied. Vous n’importunerez personne là-bas, j’ai vérifié : le code AB n’est réservé par aucun autre pays.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 1 semaine par Zwortex64.
    en réponse à : Traduction «épicène» ou «inclusive» #2374929
    Zwortex64
    Participant
    Initié WordPress
    7 contributions

    @audrasjb, 4 mois qui seraient bien longtemps… Je passe sur nos perceptions différentes du temps et vous remercie pour le lien explicatif… À la suite de l’article, j’ai trouvé plein d’avis qui rejoignent mes sentiments face à la transformation de l’interface utilisateur de WordPress en tract idéologique.
    Les termes utilisateur, abonné, auteur, sont des termes neutres désignant une fonction, et non pas un individu en particulier. Si le terme autrice existe – et je n’ai rien contre – c’est parce qu’il permet d’accoler un sexe à une fonction quand la personne est connue ou si vous souhaitez la distinguer : l’autrice de ce livre, la directrice de cette école, l’utilisatrice qui a pris la parole etc. Dans un contexte neutre (ou pluriel), employer un terme féminisé est en soi une rupture de neutralité, qui impose une vision sexiste de la langue, en plus d’être encombrante d’un point de vue ergonomique – que dire des écrans de téléphone portable. Quand j’entends auteur, je ne présume pas du sexe de l’auteur. Pas plus que si j’entends éléphant, je ne présume du sexe de l’animal. Et personne ne va s’amuser à dire : une troupe de lions… et de lionnes, alors même que chacun sait que les troupes de lions sont peuplées de lionnes, plus souvent que de lions. C’est la différence entre un terme pris dans un sens générique, et un terme spécifique. Dans votre trilogie (neutre, épicène, point médian), vous avez tout simplement omis d’indiquer que le genre masculin et le genre neutre se confondaient en français.
    Pour le reste, j’entends votre objection sur le manque de traductions en fr_CA. Il faudrait y remédier. WordPress paraît archaïque alors qu’il ne permet pas de définir plusieurs langues par défaut, lesquelles s’enchaîneraient par ordre de préséance, par exemple : français du Canada, sinon français de France, sinon anglais de Grande Bretagne, sinon le texte d’origine. Peut-être qu’il y a une extension qui permet cela déjà…
    Provisoirement ma solution a donc été d’installer l’extension Loco Translate, et de reporter les traductions de WordPress en français du Canada vers le français de France. Cette version remplaçant la version officielle, je n’aurais pas à craindre de nouvelles mises à jour militantes et politiques par WordPress.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois et 1 semaine par Zwortex64.
    en réponse à : Traduction «épicène» ou «inclusive» #2374893
    Zwortex64
    Participant
    Initié WordPress
    7 contributions

    Après une mise à jour de WordPress, j’ai fait le même constat atterré de cette prolifération inclusive : auteur/autrice, éditeur/éditrice etc. Des traductions qui ne dérangeaient personne sont dorénavant chamboulées : ce qui tenait en quelques caractères, se répand en hauteur ou en largeur. L’anglais d’origine ne s’embarrasse pas de ces inventions militantes : author mais pas d’authoress. Pourquoi devrions-nous en français nous soumettre à ce charabia ? Et qu’est-ce que la cause des femmes y gagnera ? Heureusement, il semble que la version canadienne ne soit pas encore touchée par cette manie langagière. Pour avoir du français, il m’a fallu franchir l’Atlantique… Un comble.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)