WordPress et Google AdSense (Créer un compte)

  • Statut : non résolu
  • Ce sujet contient 3 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par pierrick, le il y a 14 années.
4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #462560
    pierrick
    Membre
    Initié WordPress
    2 contributions

    Bonjour,

    J’ai choisi WordPress pour héberger mon blog (Lifewithoutskin.com).

    Auparavant, j’avais un blog sur une autre plate-forme avec un compte AdSense. Ce compte a été résilié par Google ASense pour cause de « clics répétés ».

    Cela ne m’a pas dérangé (toute la famille utilise l’ordi, j’en sais rien. Si c’était mieux pour eux OK).

    Le plus drôle aujourd’hui est que Google AdSense place de la pub à tour de bras sur mes pages WordPress (pas directement sur mon blog, mais visibles depuis mon ordi par la recherche par images).

    Aux E.U. j’en ai trouvé directement sur la page en passant par le moteur de recherche de mots.

    Ma boîte mail est également quotidiennement arrosée de messages AdSense suite à une question posée un jour (je les ai fait virer directement en « pourriel », Google AdSense n’ayant pas arrêté ses envois suite à mes demandes). Ils ne sont pas très logiques.

    Je n’avais pas compris que ces pubs AdSense constituaient la contrepartie à l’utilisation de la plate-forme WordPress. WordPress et Google AdSense sont donc les uniques bénéficiaires de ces revenus.

    Ces pubs (en plus d’être moches et placées n’importe comment) n’ont quelquefois pas grand chose à voir avec mon blog (merci pour les insertions relatives aux maladies de peau, en correspondance avec le titre de mon blog mais pas à son contenu : j’y parle d’art). Mais au moins, cela m’a fait marrer.

    Ce qui me fait moins rire, c’est que les visiteurs pensent que je fais une exploitation commerciale de mon blog, donc que j’en tire des revenus, alors qu’il n’en est rien.

    Je me demande juste ce que je vais répondre si l’Administration me demande de rendre des comptes dans le cadre des lois de taxation des revenus de l’Internet ?

    #643908
    0606060606
    Participant
    Maître WordPress
    523 contributions

    Bonjour,

    il y a une contrepartie en utilisant les services google –> la pub.

    Si vous n’avez pas décidé de mettre des pubs sur votre blog, il ne doit pas y en avoir. Si vous utilisez des serveurs extérieurs, il est alors possible qu’ils soient financés par la publicité google.

    Néanmoins ne vous inquiétiez pas concernant l’administration fiscale. Je ne pense pas que vous faites des milliers d’euros de revenus grâce à votre blog 🙂

    #643909
    Lumiere de Lune
    Participant
    Maître WordPress
    20484 contributions

    Il suffira d’indiquer à l’administration que les revenus sont perçus directement par la plate forme de blog qui vous héberge, ce qui est assez facile à prouver (suffit de prendre quelques blogs au hasard).
    Par ailleurs, l’administation n’étant pas complètement stupide, elle doit être capable de faire le rapprochement avec les revenus déclarés par l’hébergeur.

    Tout ça bien sûr dans l’hypothèse très aléatoire où l’administration prendrait la peine de piquer un blog avec de l’adsense au hasard, chercher son proprio et le contrôler…. c’est pas comme ça que ça se passe.

    #643910
    pierrick
    Membre
    Initié WordPress
    2 contributions

    Merci pour vos réponses.

    Pour l’administration, je pense que tous ceux qui ont eu affaire à des Administrations comme les URSAFF (qui ne sont pas des fonctionnaires, mais une administration privée ultra-autoritaire ) connaissent les affres ubuesques dans lesquels on peut se retrouver et comment elles peuvent vous tomber dessus par le biais de recoupements et de recherches les plus improbables.

    Une paperasse en appelant forcément une autre, il faudrait probablement se justifier en demandant une d’attestation du genre « non versement de sommes tirées de l’exploitation commerciale d’un blog  » à son hébergeur. C’est très « Ursaffien » comme requête, ça.

    Et cela m’étonnerait que les hébergeurs quels qu’ils soient délivrent ce genre de documents pour des raisons que chacun peut imaginer.

    Ce cas de figure hypothétique -pas tant que cela en fait – a le mérite de soulever un problème qui à mon avis ne va pas tarder à se poser :

    Sur le principe, il n’est pas équitable que des plate-formes exploitent commercialement et de façon unilatérale les contenus originaux hébergés.

    C’est comme si les maisons d’édition et les maisons de disques ne versaient pas de droits d’auteurs à leurs artistes sous prétexte qu’elles leur donnent une visibilité.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.