*** Installer ou mettre à jour WordPress *** TUTORIAL

  • Statut : non résolu
15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 79)
  • Auteur
    Messages
  • #471586
    JayLBR
    Participant
    Maître WordPress
    1066 contributions

    Bonjour,

    Il y a quelques jours de ça, j’ai demandé à la communauté si quelqu’un serait interessé pour suivre un tutorial que j’ai fait pour installer ou mettre à jour WP. Le but étant d’aiguiller au mieux les personnes qui débute ou non sur l’installation ou la mise à jour. N’ayant pas eu de réponse (ce qui ets bien dommage), je vous fais partager le tutorial que je pourrais mettre à jour en fonction des remarques que vous pourrez faire.

    ********************************************************************************************
    Préparer un blog WordPress
    ********************************************************************************************

    Je vous propose de lister la liste des éléments nécessaires pour faire un bon blog sous WordPress

    Déjà il faut télécharger la dernière version. A l’heure où j’écris ces mots, la dernière version est la 2.8 (Une version 2.8.1 est en cours). Il est préférable d’être sous php5 pour un bon fonctionnement de WordPress 2.8.

    Installer le contenu du répertoire WordPress en racine et ne pas laisser le répertoire WordPress comme on peut le voir. Lancer l’installation en allant sur votre site. Un message vous propose de créer le fichier de wp-config. Cliquez sur le bouton « Créer le fichier de configuration »

    La page suivante vous récapitule les éléments qui seront à renseigner. Cliquez sur « Allons-y ! »

    Renseignez tous les champs :
    1-Le nom de la base de données
    2-Votre identifiant de base de données
    3-Votre mot de passe de base de données
    4-L’hôte de la base de données
    5-Le préfixe de table (si vous voulez installer plus d’un blog WordPress sur la même base de données)

    Une fois validé, les informations son vérifiées et il vous suffit de cliquer sur « Lancer l’installateur ! » et ensuite renseigner les derniers champs « Titre du blog » et « Votre e-mail ». Ne cochez surtout pas « Autoriser mon blog à apparaitre dans les moteurs de recherche comme Google et Technorati. » Cela évitera dans un premier temps les pings vers les robots qui référenceront votre site. De plus cela évitera que de référencer les articles type pré-installés. Vous éviterez en même temps un duplicate content.

    Relever le mot de passe pour vous connecter ensuite à votre console d’administration. Ce mot de passe vous a été envoyé par mail. Cliquez sur « Se connecter »

    Entrez votre login et mot de passe et cochez la case « Se souvenir de moi » si vous souhaitez que le mot de passe soit retenu.

    Vous voilà connecté(e) !
    Pour résumer cette première étape, vous avez transféré le contenu WP sur le FTP et créée la bdd (bas de donnée). Les tables créées dans votre bdd sont les suivantes :
    wp_links
    wp_options
    wp_postmeta
    wp_posts
    wp_terms
    wp_term_relationships
    wp_term_taxonomy
    wp_usermeta
    wp_users

    D’autres viendrons s’y ajouter en fonction des plugins que vous utiliserez.

    Revenons à la console à la console d’administration. La première chose à faire est de changer le mot de passe généré par le système. D’ailleurs, depuis la version 2.8 de WordPress, un message vous invite à le faire des votre première connexion admin.
    Changez votre mot de passe dans « Utilisateurs » puis « Votre profil ».

    Voyons les Réglages

    Maintenant nous allons regarder les réglages de WordPress. Cliquez sur « Réglages » dans la sidebar (menu) de gauche de la console d’admin. C’est l’onglet « Général » qui sera ouvert.

    Général
    C’est sur cette page qu’a été inséré le titre de votre blog et c’est également ici que vous allez pouvoir remplir certains champs comme « Slogan » qui est le descriptif de votre site ou encore l’adresse de votre site et votre blog. Alors vous me direz pourquoi avoir deux choix ? Simplement parce que vous pourriez avoir un site qui est http://www.example.com et votre blog qui serait http://www.example.com/wordpress. Si ce n’est pas le cas alors laisser les paramètres qui sont déjà rempli par le système.
    Par défaut, les visiteurs qui visitent votre blog ne peuvent pas s’enregistrer. Si vous souhaitez leur laisser la possibilité de le faire vous devez cocher la case « Tout le monde peut s’enregistrer ». Par défaut un membre sera mis en abonné, c’est-à-dire qu’il pourra poster des commentaires sous son pseudo et ne pourra pas proposer d’article. Si vous souhaitez que vos membres puissent proposer des articles, il faut alors qu’ils soient mis en contributeur. De cette façon, les contributeurs proposent des articles qui ne seront acceptés qu’après validation d’un administrateur.
    Vous pouvez modifier les paramètres d’horodatage si vous le souhaitez.
    N’oubliez pas de cliquez sur « Enregistrer les modifications »

    Ecriture
    Ici vous avez la possibilité dans le premier champ de choisir le nombre de ligne que vous aurez sur la fenêtre d’écriture de vos articles. Moi je mets au moins 30 lignes, j’aime avoir de l’espace et voir ce que j’écris. Dans la partie « Mise en forme » vous pouvez choir ou non de convertir les émoticons automatiquement dans les textes. Vous pouvez cocher également « WordPress doit automatiquement corriger les balises XHTML non valides » Ca évite toujours des erreurs.
    Pour la catégorie par défaut, il ne doit y en avoir qu’une qui est proposée et c’est « non classé » ce qui est normal puisque vous n’avez pas encore créée vos catégories. Quand vous l’aurez fait, vous pourrez modifier cette option pour choir la catégorie par défaut des articles. Pour la catégorie des « Liens » c’est la même chose.
    Pour la partie « Publication à distance » et « Envoi d’article par e-mail » je vous conseille de ne rien toucher. Vous pourrez revenir dessus quand vous serez plus expert et que vous en aurez l’utilité.
    N’oubliez pas de cliquez sur « Enregistrer les modifications »

    Lecture
    Cette partie va vous permettre de régler ce qui s’affichera en lecture de votre site. « La page d’accueil du site affiche » soit les derniers articles (pratique pour un blog non ?) soit une page statique (très utile pour une utilisation autre de WordPress)
    Vous choisissez ici le nombre d’article que vous souhaitez voir par page. Par défaut c’est 10. Attention, le choix que vous mettrez ici sera le paramètre qui servira pour plusieurs pages de votre blog comme la page Archive, la page de recherche ou encore la page de tag. Par exemple si vous choisissez d’afficher 5 articles vos visiteurs auront un affichage de 5 résultats par pages dans une recherche.
    Pour « Les flux de syndication affichent les derniers » X message(s) il s’agit ici du nombre de messages que vous souhaitez affichez dans votre flux RSS. En dessous dans l’option « Pour chaque article, fournir » Vous choisissez soit de montrer un extrait soit la totalité de l’article. Personnellement je préfère mettre un extrait ce qui insiste les lecteurs du flux à lire la suite sur le site (c’est souhaitable si vous avez des annonceurs).
    Laissez UTF-8 dans l’option de l’« Encodage pour les pages et les flux RSS »

    Discussion
    Si vous cochez « Tenter de notifier les blogs liés à cet article (ralentit la mise en ligne) » le système vous préviendra de tout site qui lie votre article. C’est une option très utilise pour montrer deux choses : La première est que d’autres sites parlent de votre article et c’est toujours sympa de l’afficher et la deuxième partie c’est que cela permet de voir aussi si un site se sert de votre flux RSS pour s’alimenter (C’est une chose que je déconseille fortement)

    « Autoriser les notifications depuis les autres blogs (notifications par pings et rétroliens) » autorise les autres blogs ou site à faire un rétrolien vers votre site. Bien sur si vous autorisé cette option il est intéressant d’avoir coché l’option précédente mais ce n’est pas une obligation.

    « Autoriser les visiteurs à publier des commentaires sur les articles » vous permet de mettre un accord par défaut sur vos articles pour autoriser les commentaires. L’option peut être modifiée sur chaque article.

    Sur les autres réglages de commentaires, je vous laisse faire votre choix car il variera en fonction de ce que vous faites de WordPress.

    Par contre, sur l’option « Diviser les commentaires en page(…) » peut poser certain problème de duplicate content avec certains moteurs de recherche car si vous avez plus de commentaires que le chiffre que vous aurez choisi, les moteur vont référencer deux pages différente donc le contenu de votre article sera le même. Vous pouvez décocher cette option ou mettre un chiffre élevé.

    Dans la gestion des avatars, certain thèmes utilise la fonction GRAVATAR qui permet aux visiteurs d’afficher l’avatar de leur choix (nécessite que le visiteur soit inscrit sur le site de gravatar). Si un visiteur n’est pas inscrit sur Gravatar, vous pouvait alors choisir le style d’avatar qui sera affiché.

    Médias
    Peu de réglages mais il est utile de se pencher dessus. Vous devez paramétrer ici la taille des miniature des images que vous uploadrez pour vos articles et pages. Vous pourrez modifier ces options par la suite mais la modification n’aura pas d’effet sur les vignettes déjà générées. D’ailleurs ca pourrez être une évolution à proposer aux développeurs WordPress pour régénérer les vignettes…

    Vie privée
    Pourquoi vie privée d’ailleurs ? Je n’ai jamais vraiment compris cette traduction car il ne s’agit pas d’entrer son numéro de sécu. Quoi qu’il en soit, c’est ici que vous cocherai l’option de référencer ou non votre site. Si vous cochez « Je souhaite que mon blog soit visible pour tous, y compris les moteurs de recherche (Google, Sphere, Technorati) et les archiveurs » cela veut dire que le système va pinger les moteur de recherche pour signaler un nouvelle article sur votre WordPress. Ceci étant dit, même si vous ne cochez pas cette option (mais c’est fortement conseillé si vous voulez être référencé(e)) votre site peut être référencé manuellement par vos soins. Cette option est une aide au référencement.

    Si vous vous rappelez bien, lors de l’installation de WordPress et après renseigner les derniers champs « Titre du blog » et « Votre e-mail » je vous ai dit « Ne cochez surtout pas « Autoriser mon blog à apparaitre dans les moteurs de recherche comme Google et Technorati. » »
    C’est donc pour que cette option ne soit pas cochée et c’est ici que vous pourrez par la suite la mettre en service. Mais ne le faite pas de suite. Vous ferez le changement lors du lancement. Je dirai que c’est peut être la dernière modification qui sera à faire avant la mise en ligne « publique ».

    Permaliens
    Voici une partie non négligeable pour le référencement. Les permaliens sont une réécriture des URL de vos articles et pages. Certain moteur de recherche ne référence pas les pages web du style http://www.example.com/?p=123 D’ailleurs ce n’est pas très beau et pas très parlant. Les permaliens vont réécrire l’URL pour l’afficher sous la forme http://www.example.com/2009/06/sample-post/ on aura dans ce choix, l’année, le mois et le titre de la page. Les moteurs de recherche pourront alors référencer la page mais en plus les mots utilisés dans le titre serviront de clé. Vous pouvez personnaliser les permaliens ou utiliser une des options proposées.
    Dans la partie notée « Facultatif » vous pouvez choisir les préfixes pour vos catégorie et mots clés. Rien de compliqué. Si un visiteur cliques sur une de vos catégorie, il va avoir la liste des articles de la dite catégorie qui vont s’afficher et l’URL de cette page peut donc avoir un préfixe. Par exemple si votre site a pour sujet principal les thèmes wordpress, votre visiteur clique sur la catégorie 2 colonnes, autant qu’il ait une URL du style domaine.com/theme-wp/2-colonnes plutôt que domaine.com/category/2-colonnes non ? Vous aurait donc deviné que là il faut donc mettre en préfixe theme-wp
    C’est la même chose pour les mots clés.
    Pour le référencement cela ne peut être que mieux.

    Divers
    Parfois on voit divers et on passe. Ben là ce n’est pas le cas. Cette option est importante car c’est ici que vous allez choisir ou vont être stocké les médias que vous aller uploader sur votre site. Par défaut c’est dans wp-content/uploads et je vous conseille de laisser tel quel.

    Voilà, la partie réglages est terminée. Mais il reste tout de même des petites choses à faire et c’est ce qui suit.

    Parlons maintenant des extensions.
    Les extensions ou appelées également Plugins sont des modules qui vont apporter à votre WordPress des possibilités supplémentaires.

    Par défaut, il y a un plugin d’installer mais non actif qui est Akismet. Ce plugin est un antispam. Vous pouvez l’activé mais il vous sera demandé une clé d’activation que vous obtiendrez gratuitement en vous enregistrant. Je ne peux que vous conseiller de l’activer.

    Voici une liste de plugins que j’utilise sur chacun de mes sites. Cette liste est à titre indicatif et non obligatoire. Chacun est libre d’installer ou non des plugins et surtout d’en vérifier sa compatibilité.

    All in One SEO Pack : Cette extension permet de générer un descriptif et les mots clés pour votre site ainsi que vos articles. Très utilise et conseillé pour le référencement

    FD Feedburner Plugin : Par défaut, l’url de votre flux RSS est http://www.example.com/feed mais vous ne savez pas le nombre d’abonnés que vous avez. Ce plugin va réécrire l’url pour mettre celle de votre flux sous feedburner (nécessite de s’enregistrer). De cette façon, vous saurez facilement le nombre de personnes qui suive votre site via le flux RSS.

    Google XML Sitemaps : Ce plugin va générer un fichier au format xml avec la structure de votre site (pages, articles, catégories, etc.) Les moteurs de recherche s’en servent pour référencer votre site et pour connaitre la fréquence de passage. Vous pouvez paramétrer la fréquence de visites par exemple pour les pages, choisir de ne pas référencer les catégories, etc.

    Lightbox 2 : Ce plugin n’est pas indispensable mais très utile pour l’affichage de vos images. Lorsque vous publiez une photo sur un article et que celle-ci est mise en miniature, il est toujours intéressant de cliquer dessus pour l’afficher en grand. Par défaut, l’image s’ouvrira dans la même fenêtre ou dans une autre. Ce plugin va servir à l’ouvrir dans une popup très élégante et beaucoup plus agréable visuellement. Là ce plugin sert à l’aspect visuel.

    SABRE : Ce n’est pas tranchant, rassurez vous. Quoi que… pour les spam c’est tout autre chose. SABRE est un plugin qui va vous servir à éviter les inscriptions par des robots. Vous pourrez mettre un code d’activation, mettre des conditions spécifiques, et même proposer aux membres de choisir leur mot de passe à l’inscription pour éviter les mots de passe à caractères spéciaux qui sont souvent mal retranscrit lors de la connexion utilisateur.

    Sidebar Login : Ce plugin est simple mais bien utile pour le confort de vos membres. Cette extension permet de mettre les champs de connexion dans votre menu. Une fois logué, le membre n’est pas redirigé vers sont profile mes reste bien sur la page d’accueil. Indispensable à mon avis pour ne pas faire fuir les membres qui ne connaisse pas bien WordPress.

    WassUp : Ce plugin peut être remplacé par un autre, j’utilise celui-ci uniquement par habitude. Sa fonction est de fournir des statistiques à chaud et à froid. Attention quand même aux plugins de stat qui prennent pas mal de place sur une base de données.

    Voilà donc un tour rapide des extensions que j’utilise par défaut. J’en utilise beaucoup d’autres mais elles restent les indispensables pour moi.

    La personnalisation de WordPress
    Quoi de mieux que d’avoir un site qui visuellement correspond au sujet traité. ?
    Si votre site a pour sujet la photo, je vous pouvez choisir un thème photoblog, si c’est un suite type info, il existe des thèmes magasine et si votre site est un blog (usage premier de WordPress) vous avez des milliers de choix.

    La communauté WordPress est extra et surtout très partageuse. Il existe énormément de site proposant gratuitement des thèmes à télécharger.

    ********************************************************************************************
    Mettre à jour WordPress
    ********************************************************************************************

    WordPress est gratuit et il développé une communauté. Les développeurs sont sans arrêt à l’écoute de ses utilisateurs et donc fait souvent des modifications pour des raisons de confort d’utilisation mais aussi de sécurité.

    La sécurité d’un site est très importante. Les hackers peuvent vite profiter f’une faille de sécurité de votre site pour l’effacer ou bien remplacer vos page par les leurs.

    Deux possibilités pour mettre à jour WordPress :

    Avant toute chose, il est fortement conseillé de faire une sauvegarde complète de votre site. Le backup complet comprend une sauvegarde FTP mais aussi MySQL.

    Désactivé toutes vos extensions pour vous assurer que le site redémarrera sans qu’un plugin soit incompatible avec la nouvelle version.

    Première possibilité :
    Elle consiste à utiliser la mise à jour automatique. Cette possibilité vous est offerte depuis la version 2.7 de WordPress. Si votre version est antérieure à celle-ci alors il faut faire votre mise à jour par FTP (2ème possibilité).

    Pour utiliser la mise à jour automatique allez sur votre console d’administration WordPress et cliquez sur « Outils ». Dans le menu cliquez sur « Mettre à jour »
    Avant d’aller plus loin, il est évident que vous avez fait votre backup complet. Un message vous indique qu’une nouvelle version est disponible. Attention, la mise à jour US sort toujours avant la mise à jour Fr. Vérifiez bien que la mise à jour disponible est bien Fr.
    Pour cela, vous devez avoir la phrase : « Vous pouvez faire une mise à jour vers la version X.x–fr_FR automatiquement, ou télécharger l’archive complète et l’installer vous-même »
    Cliquez donc sur « Mettre à jour automatiquement ». C’est le bouton qui est à côté de celui indiquant votre mise à jour Fr. une fois cliqué, vous patientez…
    Une fois votre blog à jour, vous devez avoir ce message :

    Téléchargement de la mise à jour depuis http://fr.wordpress.org/wordpress-X.x-fr_FR.zip.
    Décompression de la mise à jour.
    Vérification des fichiers décompressés
    Installation de la dernière version
    Mise à jour de la base de données
    WordPress a été mis à jour avec succès

    Réactivé vos plugins un à un en vérifiant que votre site fonctionne bien après son activation de chaque extension.

    Félicitation, vous avez mis votre WordPress à jour.

    Deuxième possibilité :
    Vous pouvez mettre à jour WordPress manuellement via le FTP. Vous téléchargez la dernière version de WordPress Fr sur le site de la communauté francophone et vous décompressez les fichiers. Dans le répertoire wordpress que vous venez de décompresser, vous supprimer le répertoire wp-content. C’est le seul répertoire qui ne sera pas utile pour cette mise à jour.

    Ouvrez votre client FTP et glisser y la totalité du contenu du répertoire wordpress afin d’écraser les anciens fichiers. Pourquoi ne pas avoir supprimé les anciens fichiers sur votre FTP ? Si vous supprimiez tout sauf le répertoire wp-content vous effaceriez alors tous les fichiers qui se seraient créés lors de la mise en service de votre wordpress comme le htaccess ou le fichier wp-config.php contenant vos information SQL. Donc ne pas supprimer mais bien écraser.

    Une fois le transfert terminé, allez sur http://www.example.com/wp-admin/upgrade.php pour que votre système se mette à jour.

    Réactivé vos plugins un à un en vérifiant que votre site fonctionne bien après son activation de chaque extension.

    Félicitation, vous avez mis votre WordPress à jour.

    Dans les deux possibilités de mise à jour possibles, si vous avez des incohérences par la suite, n’hésitez pas à refaire la mise à jour. Il est possible que des fichiers soient mal transférés. Le monde n’est pas parfait et l’informatique réserve parfois de petite surprise.

    ********************************************************************************************
    LIENS UTILIES :
    Télécharger WordPress : http://www.wordpress-fr.net/telechargements
    Télécharger des extensions (plugins) : http://wordpress.org/extend/plugins
    Télécharger des Thèmes à la pelle : http://www.wordpress-fr.net/support/sujet-152-themes-pelle
    ********************************************************************************************

    #678976
    Comme une image
    Participant
    Maître WordPress
    2493 contributions

    JayLBR, ça serait chouette d’avoir ce genre d’article très générique dans le Codex de WordPress.org
    Par exemple, mettre à jour cette page.

    #678975
    JayLBR
    Participant
    Maître WordPress
    1066 contributions

    Oui ca serait bien c’est sur. Par contre j’ai découvert cette page qu’aujourd’hui et pourant y a quelques mois que je suis sur ce forum. A mon avis elle n’est pas assez mise en visibilité. D’autant que les gens viennent plus (+) sur le forum et c’est pour ca que je l’ai posté. D’ailleurs si quelqu’un veut le poster sur un de ces sites y a ps de problème du moment que ca ramène sur le topic 😉

    #678977
    JayLBR
    Participant
    Maître WordPress
    1066 contributions

    Comme une image, ne serait il pas possible d’épingler ce topic qui à mon avis est fort utilile? (surtout en ce moment avec la mise à jour)
    Merci

    #678978
    Free Bird
    Participant
    Chevalier WordPress
    211 contributions

    wow,
    moi je dis bravo et merci. Je sais combien être utile et présent sur un forum demande un temps et un altruisme insoupçonnable (chef d’alliance dans Travian, ça me rappelle les longues heures de diplomatie…)

    Wala, j’ai tout tout lu ! 🙂
    Free Bird

    #678979
    jessy
    Participant
    Chevalier WordPress
    461 contributions
    JayLBR wrote:
    N’ayant pas eu de réponse (ce qui ets bien dommage)

    c’est le moins que l’on puisse dire :(

    , je vous fais partager le tutorial que je pourrais mettre à jour en fonction des remarques que vous pourrez faire.

    Je viens de voir à l’instant ton tutorial sur l’installation et la mise à jour de WordPress et maintenant après l’avoir lu je te dis très sincèrement “Bravo” pour cette initiative (toujours très rare).
    Dans un premier temps j’ai été étonné de lire que tu n’avais obtenu aucune réponse à ton post initial pensant que cela n’intéressait personne.
    En fait maintenant après avoir lu également ce premier post, je comprends mieux car tu demandais une aide pour la relecture et correction de tes écrits (ceci expliquant cela).
    Alors effectivement il serait plus que souhaitable d’apporter quelques modifications car parfois c’est pas très compréhensible aussi étant donné le travail accompli, je veux bien te donner ce coup de main.
    😉

    #678980
    comsolidaire
    Participant
    Initié WordPress
    1 contributions

    Merci Jessy,
    Tu m’as sauvé la vie, ou plutôt celle de mon blog. J’avais lancé une mise à jour automatique qui n’a pas fonctionné et qui a tout fait bugger.
    Du coup, ton tuto sur l’installation manuelle m’a bien aidé!
    Merci Beaucoup!
    Julien

    #678981
    jessy
    Participant
    Chevalier WordPress
    461 contributions
    comsolidaire wrote:
    Merci Jessy,

    De rien !!! :lol::lol: mais sous le coup de l’émotion tu t’es gouré aussi rendons à César ce qui appartient à JayLBR car c’est lui est à l’origine de ce tuto.

    Perso je me suis juste proposé pour lui donner un coup de main pour la correction (il doit être en vacances aussi profites-en bien car ça passe très vite).

    A ce propos tout est prêt, fais-moi savoir sous qu’elle forme tu le veux (Word, Writer ou Pdf).

    a+

    #678982
    Disparitus
    Participant
    Initié WordPress
    1 contributions

    Génial,

    Mais j’ai du mal. Surtout au début, ce n’est pas la même procédure que celle qui est donnée dans le readme après téléchargement,

    je ne sais pas ce qu’il faut envoyer via ftp, le seul fichier config ou tout wp ?

    Merci

    Disp

    #678983
    helly
    Participant
    Initié WordPress
    42 contributions

    Bonjour

    ayant suivi ce tutorial et d’autres sur le net pour réaliser mon mise à jour, je remercie l’auteur de je vous met également le lien vers mon expérience racontée dans un article de mon blog sur ma mise à jour en 2.8 avec 1&1 (et ses quelques problèmes 🙂 )

    http://www.instantanesdumonde.com/wordpress/wordpress/mise-a-jour-wordpress-2-8-tutorial/

    N’hésitez pas à laisser un petit commentaire 😉

    Hélly

    #678984
    cassie
    Participant
    Initié WordPress
    6 contributions

    bonjour je suis nouvelle,desireuse d’avoir un blog via wordpress ,jai donc pris un nom de domaine + hebergement sur ovh ,puis j’ai telechargé Word press ;la pleins de dossiers ds un dossier ,je me suis demande dans quoi je m’aventurais! j’ai donc fait des recherches ,j’ai appris qu’il fallait un serveur ,jai pris fillezilla ,je my suis connectee et voila “ca a charge”;bon vous l’aurez compris pour moi cest du chinois !!!
    il parait aussi que ds le dossier de WP wp-config-php il faut modifier des trucs mais ou et quoi ?
    mes mails de VOH ne me donnent que mon serveur ftp,mon login et mot de passe !
    quand je lis qu’on installe WP en 5minutes ,ils ne precisent pas que ce n’est pas pour les novices comme moi;hors je comprendrais que vs ne me repondiez pas .merci qd meme d’avance:oops::oops::oops:

    #678985
    JayLBR
    Participant
    Maître WordPress
    1066 contributions

    Hello,

    Me revoilà après quelques jours (semaines ?) de congés.

    @jessy, merci pour ton coup de main. Si tu veux me faire une proposition de correction c’est avec un grand plaisir. Ma boite mail est ouverte 😉

    @comsolidaire, tu pourras lui dire bientôt merci avec sa correction 😋

    @Disparitus, c’est tout le contenu du dossier wordpress qu’il faut envoyer sur ton FTP 😉

    @hélly, content que te tuto t’ait servi, n’hésites pas à mettre un backlink vers ce tuto 😇

    @cassie, pas de panique, chez OVH, le dossier www qui est sur ton FTP est repli de pages inutile que tu supprimes. Vide donc le répertoire www qui est sur ton FTP et transfert le contenu complet du répertoire wordpress dans le répertoire www de ton FTP. Après tu vas sur ton site via ton navigateur et tu suit le tuto 😉

    #678987
    cassie
    Participant
    Initié WordPress
    6 contributions

    merci jay ,maintenant mon probleme est que qd je vx aller sur wp-config.php ,ca me mets page introuvable,idem pour http://www.Monsite.tld/wp-admin/install.php ! et non pas la phrase “lancer la configuration” sur wordpress ,je lis partout la meme chose et je suis completement perdue,je crois que je vais laisser tomber meme si jai achete un nom de domaine et hebergement:(:(:(

    #678988
    JayLBR
    Participant
    Maître WordPress
    1066 contributions

    pourquoi vouloir allez sur ce fichier?
    Il n’existe pas à la base, il se crée automatiquement après avoir renseigné les champs :

    Renseignez tous les champs :
    1-Le nom de la base de données
    2-Votre identifiant de base de données
    3-Votre mot de passe de base de données
    4-L’hôte de la base de données
    5-Le préfixe de table (si vous voulez installer plus d’un blog WordPress sur la même base de données)

    n’abandonne pas si vite.
    Reprends depuis le début et suis bien toutes les inscructions.
    Allez, courage, tu vas y arriver 😉 😋

    #678989
    cassie
    Participant
    Initié WordPress
    6 contributions
    JayLBR wrote:
    pourquoi vouloir allez sur ce fichier?
    Il n’existe pas à la base, il se crée automatiquement après avoir renseigné les champs :

    Renseignez tous les champs :
    1-Le nom de la base de données
    2-Votre identifiant de base de données
    3-Votre mot de passe de base de données
    4-L’hôte de la base de données
    5-Le préfixe de table (si vous voulez installer plus d’un blog WordPress sur la même base de données)

    n’abandonne pas si vite.
    Reprends depuis le début et suis bien toutes les inscructions.
    Allez, courage, tu vas y arriver 😉 😋

    a mon avis c’est un truc tout bete mais je coince a mort ,quand tu ecris au dessus:

    “Installer le contenu du répertoire WordPress en racine et ne pas laisser le répertoire WordPress comme on peut le voir. Lancer l’installation en allant sur votre site. Un message vous propose de créer le fichier de wp-config. Cliquez sur le bouton « Créer le fichier de configuration »

    j’ai bien installe le contenu en racine ,mais ou je lance l’installation? et comment aller sur mon site surtout?? car si je prend mon adresse de OVH cest par exemple “cassie.fr” et ca m’envoie chez eux !
    j’espere ne plus avoir a vous embeter encore je suis vraiment desolee!!

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 79)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.