Sauver la visibilité de son blog face au négative SEO

Sauver la visibilité de son blog face au négative SEO

Le negative SEO est un phénomène qui s’est bien répandu au cours des 6 derniers mois. Si je prends la peine de vous en parler ici, c’est tout simplement parce que cela peut affecter fortement la visibilité naturelle de votre blog WordPress.

Le negative SEO consiste en fait à créer énormément de liens vers un site depuis des domaines douteux, que Google considère comme des sites de faibles qualités. Pour les analyser, généralement, vous pouvez facilement vous en rendre compte à l’oeil nu (sites de viagra, pharmaceutiques, annuaires bidons, etc…).

Avec la mise à jour Penguin, Google pénalise les sites qui reçoivent ce genre de liens, considérant qu’il s’agit de backlinks artificiels. Certains ont pris peur mais de mon côté, je considère cela comme un atout pour stabiliser un peu plus les bonnes pratiques SEO… Mais revenons au sujet du jour !

Ayant moi-même été victime de « negative seo« , cela risque de vous arriver également et il me paraît important de vous éclaircir sur la marche à suivre pour mettre en place des solutions.

Google Webmaster Tools

Tout d’abord, il faut que vous ayez ajouté (si ce n’est déjà fait) votre blog WordPress dans votre compte Google Webmaster Tools. Au delà d’un outil proposant des statistiques supplémentaires pour votre site (évolution du crawl, du nombre des pages d’erreurs, des backlinks, etc…), c’est aussi le meilleur moyen de voir si Google a détecté des problèmes sur votre site ou pas.

Enfin, sachez que Google Webmaster Tools est le seul moyen de permettre au célèbre moteur de faire une analyse manuelle (humaine) de votre blog WordPress. Matt Cutts l’a confirmé lui-même début juin lors du SMX Advanced de Seattle.

Analyser les backlinks

Si vous avez un message d’alerte et que vous pensez que le problème est dû à un grand nombre de backlinks, voici 2 façons de voir s’il y a un souci à ce niveau là :

  • Utiliser Webmaster Tools en allant dans « Traffic » puis « Links to your site » et analyser les domaines qui vous linkent le plus. Si vous voyez un domaine étrange, allez jeter un œil. Listez tous les domaines qui vous semblent pourris ou qui vous font du backlink automatiques dans un but de vous nuire.
  • Tester votre domaine/sous-domaine dans Open Site Explorer en sélectionnant l’onglet « Inbound Links » et filtrer ce que l’outil doit afficher (links from external only).

Appliquer une stratégie d’ignorance

Ce titre peut vous sembler étrange mais en clair, il va falloir trouver un moyen pour permettre aux analystes Google/Bing de comprendre que tous ces liens entrants ont été créé à votre insu.

  • Sous Bing, c’est assez facile puisqu’une fonctionnalité « Désavouer des liens » existe depuis le Bing Webmaster Tools. Très récente, elle a clairement été créée dans le but d’ignorer les liens entrants non-souhaités.
  • Sous Google, vous pouvez demander à ce que votre site soit reconsidéré. Cependant, pour que cela aie une chance de fonctionner, je vous conseille de prendre le temps de rédiger (en anglais) ce qui vous est arrivé en listant tout simplement les domaines qui vous ont généré plein de liens souhaités. Il suffit d’expliquer que vous n’avez rien à voir avec les propriétaires de ces sites et que vous ne leur avez jamais rien demandé. Normalement, ça devrait suffire.

Si, cependant, vous avez victime d’un cas de negative SEO plus sévère, ou par exemple un bot automatique vous a généré un ensemble de pages fictives sur votre blog WordPress, je vous conseille d’ajouter le pattern d’URL de ces pages dans votre fichier robots.txt avant de faire la demande de reconsidération. Ça ajoutera un + dans la preuve que vous ne souhaitez pas apporter de valeur en référencement pour ces pages.

Enfin, sachez que Google n’envoie pas forcément de message d’alerte lorsque vous avez subi une pénalité donc si vous voyez que le trafic naturel de votre blog chute anormalement, allez vous promener dans le Google Webmaster Tools et regarder s’il n’y a pas un point suspect. A moins d’avoir un blog WordPress aux Etats-Unis, je vous conseille de vous focaliser en premier lieu sur Google car plus de 90% de la recherche web s’effectue sur ce moteur en France… Et même au Canada !

14 commentaires

  1. SEO

    Google Webmaster Tools est un réel outil utile pour le référencement d’un site web et pour suivre l’évolution du trafic du site

  2. Plop1

    C’est bien que Bing aie pu rattraper son retard en la matière car avant, on ne peut pas dire que leur outil Webmaster Tools était vraiment génial.

  3. assurance auto

    C’est bien d’en avoir des solutions concrètes face à ce prOblème de négative SEO;c’est grace à la mise à jour Penguin Google peut pénaliser les sites qui reçoivent ce genre de liens et récemment Bing a trouvé la fonctionnalité » Désavouer des liens » pour ignorer les liens non souhaités!!!!!

  4. auxiliaire de vie

    Le negative SEO fait peur.. A priori on ne sait pas se protéger contre ce genre d’attaque..
    Merci pour les conseils dans cet article. Cela fait quelques semaines que je me demande que faire si on tombe victime de negative seo..

  5. GuillaumeH

    Et encore dans le cas présent, on parle de wordpress et donc des blogueurs mais ça arrive aussi à des boites e-commerce. Y a de gens qui en gros trouvent normal de démolir un business et de foutre à la rue des salariés… C’est lamentable !

Les commentaires sont fermés