Rencontre WordPress ce soir : rendez-vous au Quigley’s Point

Rencontre WordPress ce soir : rendez-vous au Quigley’s Point

Traducteur de la version française de WordPress. A COMPLETER

Comme promis dans l’article d’invitation, voici les informations pour se retrouver : nous donnons rendez-vous aux valeureux (et -euses) qui braveront les éléments à 20h au pub « Quigley’s Point« , qui se trouve près des Halles (5, rue du Jour).

Quigley's Point
Le Quigley's Point. Photo par John Gordon.

Déjà lieu de haut fait de soirées « lolternet » parisiennes (#unrelated), nous pourrons y partager boissons houblonnées et assiettes diététiques.

Rendez-vous vers 20h, sans doute au premier étage. Une partie du staff WPFR devrait être sur place dès 19h30, cherchez-les bien ! 🙂

D’après le sondage Doodle, nous serons a priori 13 ce soir : parfait !

10 commentaires

  1. Stéphane Le Solliec

    cool,

    au programme des discussions :

    -1- Réseau WordPress : quelles configurations serveur nécessaires pour garantir la sécurité de votre réseau WP ?

    -2- pourquoi avons-nous tous laissé tombés nos blogs persos pour les réseaux sociaux, et notamment cette abomination centralisée et propriétaire qu’est FB ? Les blogs persos survivront-ils ? Et toutes nos beaux tags, nos catégories, nos archives bien rangées, nos blog design composés avec amour, cela valait-il vraiment le coup de bazarder tout ça pour cette chienlit fesseboucquienne !!!

    (analyse du succès de FB, des echecs de WP et des blogs en général. quelles tactiques pour y remédier ? buddyPress est-il la bonne solution ?)

    -3- culture : quel est le meilleur plug-in de reviews pour ceux qui lisent des livres, vont au cinéma, achètent des DVD, des albums de musique ?

    allez hop hop hop, au boulot 😉

  2. arena

    Arg ! je viens de lire ce post.
    De tout façon je n’aurais pas pu venir.
    Une prochaine fois peut être !
    Matt sera à Paris le 9/12, rien de prévu ?

  3. sonia

    Zut, nous aurions élargi avec bonheur notre réflexion pour passer de treize à la quinzaine…car vraiment obtenir des informations de personnes averties nous aurait fait le plus grand bien… Nous ne vous avons pas trop manqués ???

  4. Stéphane Le Solliec

    Sympa de causer avec des « blogueurs », enfin, plutôt des personnes qui connaissent bien le monde des blogs, … de là à savoir s’ils sont encore qualifiables de blogueurs actifs, c’est autre chose, et c’est un peu là toute la question. Est-on encore blogueur si l’on a pas posté depuis 6 mois ? 😉

    J’ai essayé, en entrant de façon un peu provoquante dans le sujet, de savoir si le bloging était mort, tué par les réseaux sociaux. On est tombés assez d’accord sur le fait que le blogging « pour les masses », c’est à dire les petits blogs persos, avaient très largement été cannibalisés par FaceBook (cette abhération propriétaire centralisée, cette soupe n’ayant ni archives, ni catégories, ni tags, cette purée qui coupe tous les posts dépassant 400 caractères). Les blogs professionnels eux restent et resteront. Finalement, on se retrouve ainsi avec une diminution drastique du nombre de blogs, les survivants étant généralement de bien meilleure qualité que le commun des blogs des années 2005.

    Ma déception face au fait que les blogs n’aient pas pénétré tant que ça dans la population n’a pas rencontré d’écho, j’ai l’impression d’être un peu tout seul à penser que les blogs ont perdu la partie face à FaceBook (et le format RSS a définitivement perdu la partie face à Twitter, la scoop-machine).
    Du coup, difficile de continuer le débat sur une éventuelle contre-attaque des blogs, la façon dont ou pourrait débrancher nos zamis de FaceBook, ce qui pour moi me semble la principale priorité en matière de salubrité publique. Un blog devrait pouvoir faire tout ce que FaceBook fait : communiquer avec tes amis, mais dans un environnement libre et ouvert, non propriétaire, sans publicité contextuelle insérée, sans marchandisation de notre vie privée. Personne, en dehors de la justice, ne devrait pouvoir faire fermer ton blog, alors que la compagnie FaceBook peut fermer le compte de n’importe lequel de ses clients. (Je ne fais pas un grand réquisitoire sur FaceBook. ne croyez pas que je déteste ce truc, c’est une des meilleure chose qui soit arrivé au Web depuis la création des blogs, mais FaceBook possède ses qualités et ses défauts : il faudrait maintenant pouvoir dépasser FaceBook pour ne conserver que ses qualités tout en abandonnant ses défauts).

    Pourtant, avec WordPress 3, tout blogueur se retrouve avec de quoi monter sa plateforme de blogs. Toute personne ayant installé WordPress, avec un hébergement, ayant pourquoi pas acheté son propre nom de domaine, peut facilement héberger les blogs de tous ses copains. Quelques lignes de configuration assez simples, et vous voici super-administrateur d’une ferme de blogs (un réseau de sites dans la terminologie WordPress 3). Que la face du web eu été changée si nous avions disposé d’un tel outil en 2004 !!!

    J’ai tout de même eu confirmation par Xavier, que l’installation d’un réseau WordPress ne nécessitait pas d’autre configuration particulière niveau serveur (en dehors du pointage DNS et Apache, pas de gestion spécifique des utilisateurs en terme Unix, puisque les blogueurs n’auront ni accès FTP ni ne pourront installer leurs propres plug-ins ni thèmes : tous les plug-ins et thèmes sont à installer et activer par le super-admin et voili).

    Pour finir, les copains sont restés assez secs sur ma demande de plug-in de review. Je suis resté un peu sur ma faim sur ce sujet là.

    Sinon, les bons conseils glanés durant la soirée :
    – SEO Tools : le plug-in pour optimiser les visites de son blog
    – Genesis : le framework de templates kitu (pas gratuit, mais faut savoir ce qu’on veut)

Les commentaires sont fermés