L’Hebdo WordPress n°245 : WordSesh – Shortcodes – Ecriture sans dictraction

L’Hebdo WordPress n°245 : WordSesh – Shortcodes – Ecriture sans dictraction

Secrétaire de l'association WordPress Francophone.

Choisir un thème optimisé

Le thème idéal, on le trouve comment ? Les clés données par Daniel.

Réduire les dépendances d’ACF

Grégoire explique comment on peut se détacher de l’extension ACF.

Le mode d’écriture sans distraction amélioré

WordPress 4.1 va apporter une améliorer du mode sans distraction. Voyez vous-même ! (en)

Il veut aider la communauté grâce à vos dons

Vouloir contribuer à BuddyPress, bbPress et GlotPress et demander d’être soutenu par la communauté pour ce faire… tel est l’objectif de ce passionné. Aidez-le vous aussi (en) !

Dompter les shortcodes

Utiliser les shortcodes devient un jeu d’enfant avec cette extension encore en beta (en).

Disqus serait-il le diable ?

C’est l’avis de Chris Lema en tout cas. Son argumentaire est visible ici. (en)

Les Posts formats ou les formats de contenus en français

Aurélien de WPChannel explique ce que sont ces fameux posts formats et comment les utiliser à bon escient.

WordSesh revient !

L’événement live de 24 H non stop de WordPress revient cette année. Suivez les actus (en) !

12 commentaires

  1. Kalagan

    Le mode « sans distraction » est une bonne idée. Mais j’enseigne en général qu’il est plus efficace d’écrire dans un logiciel de traitement de texte et de faire ensuite l’intégraiton dans WordPress.

    Quelles fonctionnalités pourrait apporter WordPress par rapport à d’autres logiciels de traitemet texte ? Je crois que l’édition comme si on état sur l’article (en Front End) apporterait beaucoup.

    1. Lumière de Lune

      Bonjour Kalagan,

      vous devriez changer votre enseignement je crois. La plupart des logiciels de traitement de textes génèrent des balises html cachées qui perturbent l’intégration, et posent des problèmes de CSS. TinyMCE dispose de l’ensemble des fonctions présentes dans un traitement de texte et permet de prévisualiser le rendu futur au fur et à mesure. Enfin c’est mon avis, celui de quelqu’un qui en a marre de nettoyer les articles quand on fait un changement de thème, par exemple ^^

  2. Jérôme MAGRON

    Je confirme les informations de Lumière de Lune. Et je rajouterai même que jusqu’à la dernière version du copier/coller dans l’éditeur de texte de WordPress, « j’obligeais » mes clients à passer d’abord par le bloc-notes pour nettoyer leur sélection de texte car j’ai remarqué que les balises cachées étaient aussi disponibles à partir de la sélection dans des fichiers PDF.
    Le nouveau bouton de nettoyage est pour moi amélioré pour intégrer du texte depuis Word

  3. Kalagan

    J’ai testé avec des élèves et avec plusieurs clients. Les gains d’efficacité sont énormes en travaillant sur Word plutôt qu’avec WordPress (et je ne prend pas en compte les risques de déconnexion…). le fait de travailler sur navigateur attire aussi l’envie d’aller sur d’autres sites (gmail, facebook…)

    D’où vient donc toutes les balises html cachées de nos clients ? Précisement de TinyMCE… EN tout cas, c’est le cas de tous mes clients qui rédige directemetn sur WordPress.

    Voici ce que je préconise, pour être plus clair et vous aider également, si vous le voulez, à améliorer votre productivité et/ou celle de vos clients :

    1> Ecrire votre article entièrement sous Word, relecture comprise. Il est important de différencier l’étape d’écriture et d’ intégration, qui sont 2 tâches très différentes.

    2> Ne pas faire de mise en page dans Word. N’utilisez que le gras et l’italique

    3> Intégrer en plein écran et en mode visuel votre texte en copié/coller

    4> Passer en mode texte et venir faire quelques modifications html, notamment :
    – les h2, h3…
    – les listes
    – les shortcodes
    – les rel= »nofollow » par exempl

    5> Prévisualiser votre article et faite les dernières retouches

    Je suis tout de même bien surpis de vos réactions et de nos différences de résultats…

    1. Lumière de Lune

      Non les balises cachées ne viennent pas de TinyMce, elles sont générées par Word, qui a une gestion embarquée du code html assez pourrie. Elle se retrouvent aussi quand on colle du word dans d’autres outils HTML sans TinyMCe, y comprs dans des IDE comme CodeLobster…
      La productivité est une « fausse excuse », car rien n’empêche d’avoir en même temps le navigateur ouvert (de toute façon, c’est souvent nécessaire pour les références, les liens les images).

      Ma méthode productivité :
      – structurer au départ le plan de mon article (h2, h3)
      – écrire entièrement l’article en mode « distraction free », ce qui permet d’intégrer les liens, les images au fur et à mesure, de valider l’apparence, donc d’avoir un texte qui colle vraiment aux images.
      – faire la mise en forme (gras, italiques, citation) au fur et à mesure, parce qu’elle participe à l’argumentaire complet, qu’un texte mis en page ne percute pas de la même façon qu’un texte écrit au kilomètre
      … un passage, un seul, pas de retour en arrière, c’est fait directement et correctement dès le départ (les nofollow, par exemple), les images sont intégrées à partir de la bibliothèque, avec les balises nécessaires

      Pour info, il est rarissime de perdre son texte en cas de déconnexion, avec le mode sauvegarde automatique de WordPress correctement réglé (30 secondes ? 60 secondes ?) on perd moins qu’avec un crash de Word (qui arrive aussi)

      Je vous remercie beaucoup de votre intérêt pour ma productivité, mais étant donné le volume d’articles produits depuis que je bloggue ( http://www.lumieredelune.com/encrelune/7-ans-700-articles-anniversaire,2014,09 ) je crois qu’elle n’est pas mauvaise 🙂 J’apprends à mes clients à écrire pour le web, sur le web. L’écriture Word n’a strictement rien à voir. Même si c’est un peu difficile au début, les résultats sont rapidement là.

      Votre méthode a trois inconvénients :

      • en soi, elle implique plusieurs passes, ce qui perd obligatoirement de la productivité
      • elle « a l’air » plus efficace pour quelqu’un qui commence à bloguer, et qui est désarçonné devant un outil qu’il ne maitrise pas, mais justement, elle ne lui permet pas de les maitriser. Faut-il aussi rédiger ses commentaires sous word et les coller ?
      • comment faire quand on n’a qu’une tablette ? On n’écrit pas ? On n’y arrive pas parce qu’on ne maitrise pas l’outil ? Le web est une interface beaucoup plus universelle que Word (ou Open Office, ou Machin pour Mac..)

      Avec les améliorations de la 4.1, l’écriture « sans distraction » sera directe, et encore plus facile. Il est temps d’apprendre à vos clients à vraiment maitriser leur outil 🙂

      (Comment peut-on rédiger un texte sans y mettre au fur et à mesure les short-codes ? Je suis désolée, je trouve ça aberrant comme méthode… après c’est normal que les gens aient besoin de Yoast pour savoir où sont leurs mots clés…)

    1. Lumière de Lune

      On ne se « bat » pas, on discute ^^

      C’est quoi, « copier correctement » ? La seule façon que je connaisse demande d’utiliser un plugin tinymce justement, pour coller en texte. En collant à partir de Word dans l’éditeur « texte », on perd beaucoup de chose, notamment les sauts de ligne, ce qui est ensuite très galère, pour faire des listes. Autre bon exemple, quand on fait une liste dans word, on colle les bullets, qu’il faut ensuite supprimer à la main pour refaire le marquage html (et, alors que c’est si simple, cela fait deux fois que vous faites des énumérations dans votre commentaire sans le balisage ul / li.

      L’avantage de rédiger directement dans le texte, c’est qu’on apprend rapidement à ne pas faire l’erreur que vous venez de faire ^^ les balises html sont interprétées, et si on veut les voir, il faut utiliser les entités html… difficile dans Word, qui convertit, pas toujours bien, super simple avec TinyMCE. Ainsi votre phrase a été tronquée, avec une balise <a> non fermée… Vous avez donc dit que seules les balises strong, em et a sont copiées dans WP.

      Si on écrit sans rajouter de mise en forme (bonne pratique 1, la seule mise en forme doit venir du thème, donc du marquage html, bonne pratique 2 on ne fait pas joujou avec les alignements) on n’a aucun problème de text-align ou de class. Faire ce genre de mise en forme est mauvais pour le résultat, pas pour le code html généré…

      Quant à travailler directement en mode texte, pourquoi pas, mais dans ce cas, on n’est plus dans word…

      En ce qui concerne les images, encore une fois, à mon avis, elles ne sont pas une décoration, elles sont un élément du texte. Comme les titres et le reste, elles sont un des éléments du discours. Moi j’ai plutôt tendance à les préparer avant, quitte à modifier mon texte en fonction de ce que je trouve…

      Dissocier la rédaction brute de la mise en forme finale ne veut pas dire changer d’outil. Je continue à dire que votre méthode a techniquement des inconvénients…à commencer par le client qui n’a pas Word 2007 ^^

      Après, oui, il peut y avoir plusieurs méthodes. Mais ce n’est pas l’outil qui fait qu’on pense d’abord à la rédaction, puis à la mise en forme.

  4. marc

    Le mode plein ecran « sans distraction » est une très pratique pour nous webmaster, où on est obligé de publier pas mal d’articles quotidiennement. Merci en tous cas pour l’auteur.

Les commentaires sont fermés