Savoir lire un taux de rebond dans le cadre d’un blog

Savoir lire un taux de rebond dans le cadre d’un blog

Vous êtes nombreux à utiliser WordPress pour faire votre blog personnel ou professionnel. Vous utilisez (je l’espère) un outil d’analyse de site pour étudier vos visiteurs :-). Parmi les nombreux indicateurs disponibles, je souhaite revenir sur un indicateur assez particulier : le taux de rebond.

Taux de rebond, kesako ?

Le taux de rebond est la proportion (exprimée en pourcentage) de visites au cours desquelles l’internaute quitte votre site dès la page d’entrée. On parle alors de pourcentage de visites d’une seule page. Ce taux permet de déterminer la qualité d’une visite. Dans la plupart des cas, on souhaite avoir un taux de rebond faible, afin de croire que sa visite est plus “quali”… Mais est-ce vraiment le cas ?

Petit ou gros taux sur mon blog ?

Le cas d’un blog est particulier. Destiné à présenter du contenu éditorial de manière plus ou moins régulière, les visiteurs fidèles se contentent généralement de lire vos/votre dernier(s) billet(s). Par exemple, si un internaute est abonné au flux RSS, il accède (depuis son Netvibes, Google Reader ou autre) directement au contenu de votre page via le lien d’entrée.

Dans ce cas, notre lecteur fait une visite à une seule et unique page puisqu’il va sur l’article de votre blog, lit son contenu et quitte “généralement” le site. De ce fait, chaque internaute qui procédera de cette façon effectuera un rebond sur votre site. Pareil si votre page contient une vidéo. L’internaute regarde la vidéo puis quitte généralement le site. Ces deux exemples peuvent justifier un taux de rebond élevé. Ce n’est donc pas forcément mauvais et il n’y a pas de quoi s’alarmer (tout dépend une fois de plus de ce que vous présentez et des objectifs que vous souhaitez atteindre avec votre blog). Si votre but est d’avoir des lecteurs fidèles qui lisent le plus possible chacun de vos posts, un taux de rebond élevé ne sera pas forcément signe de contenu catastrophique.

Reste le cas où certaines pages de votre site peuvent avoir un taux de rebond de 100%. Si c’est le cas, cela signifie que tous vos visiteurs ont quitté la page dès qu’ils sont arrivés dessus… Plutôt embêtant, non ? Analysez les mots-clés que tapent les internautes pour arriver sur ces fameuses pages “pas populaires” et vérifiez si c’est cohérent…

22 commentaires

  1. Jérôme

    Très intéressant! Merci pour ces explications.

    Petite question: est-ce qu’une page rechargée est inclue dans le taux de rebond ? (je pense au commentaire comme celui-ci… j’arrive de mon aggrégateur, je laisse un commentaire et je repars… est-ce que cette visite sera considérée comme un “rebond” ?)

    Merci d’avance pour la réponse…

  2. Flex

    J’imagine que oui, mais à votre avis, gg analytics prend-il en compte les clics sur les adsenses dans le taux de rebond ? (bien placés, le rebond est très rapide).

  3. ezpublish

    Pour moi, le taux de rebond n’est pas significatif pour un site. Il peut l’être pour une page particulière. En fonction du contenu, on cherchera plutot à le maximiser ou le minimiser.

  4. Aymeric Jacquet

    En effet, je confirme que le comportement classique des visiteurs d’un blog est le, je viens lire, je m’en vais, étant donné que la communauté des lecteurs/commentateurs représente une infime partie du lectorat.

    L’article semble poster une évidence, mais les évidences, il faut parfois les rapeller car comme dit “comme une image” en général les articles sur le taux de rebond vous donne l’impression que votre blogue est une grosse “bouse” inutile. 🙂

  5. Ramenos

    @ezpublish : effectivement, le taux de rebond se mesure par page et non pour l’ensemble d’un site où il perd alors son intérêt. L’objectif est de trouver les différentes pages qui provoquent un taux de rebond élevé et de voir pourquoi…

  6. Touvert

    Je dirais personnellement que dans l’absolu ce n’est jamais mauvais d’arriver à faire descendre un taux de rebond.

    Mais le plus important à mon idée, que ce soit pour un blog ou un site est que le peut de visiteurs ne faisant pas partie du taux de rebond réagissent correctement. Je m’explique : On peut par exemple avoir un taux de rebond de 80%, si les 20% restants sont des gens qui visitent énormément de pages, commentent abondamment le blog et cliquent massivement sur les liens adsense alors tout est ok, la mission est remplie. Dans un cas pareil le taux de rebond n’a pas une grande importance.

  7. sebo

    Tout à fait d’accord avec cet article. Il faut savoir adapter les indicateurs communément utilisés en web analytics à chaque problématique…

  8. Lumière de Lune

    Reste le cas où certaines pages de votre site peuvent avoir un taux de rebond de 100%. Si c’est le cas, cela signifie que tous vos visiteurs ont quitté la page dès qu’ils sont arrivés dessus…

    Non, pas exactement, enfin cela dépend des outils de suivis.
    Pour Google Analytics, par exemple, si un visiteur reste le temps d’une visite (20 minutes je crois) sur une page et repart ensuite sans avoir cliqué ailleurs, cette page est considérée comme un rebond. Donc si je me passionne pour cet article, et ne vais pas plus loin dans le site, ma visite sera comptée comme un rebond.

    Le taux de rebond d’une page doit donc s’analyser en corrélation avec la durée de visite de cette page.

  9. Annie

    bien sympa cet article enfin j’ai compris ce qu’était le tx de rebond… souvent à 4% (ce jour 1,67 %) sur mon site… donc ils arrivent pas à le quitter………

  10. xavier Essonne

    il faut lier l’analyse du taux de rebonds avec le temps d’affichage.
    maintenant un site qui affiche une page sans lien vers d’autre page aura un 100 %
    un site qui affiche des pages avec que des liens et pas ou peu de contenu aura l’inverse.

    le taux de rebonds je m’en sers que pour observer après des modifications de présentation.

  11. Job

    Merci pour cet article.
    c’est vrai que google analytic n’est pas super adapté pour un blog.
    Sur le moment c’est un peu déprimant de voir un taux de rebond moyen de 60 %.
    On a beau se dire que c’est normal, on rêve toujours que le visiteur aille flâner sur d’autres pages.
    Il reste donc pour se consoler à regarder le temps moyen passer sur le site. Quand l’unité devient la minute ca fait du bien à l’amour propre.

  12. chrisdenice

    J’avais lu quelques papiers à propos du taux de rebond mais c’est vrai qu’appliqué à un blog, son analyse peut-être nuancée. La difficulté pour moi est plutôt d’obtenir de bons scores au lancement du blog (blog2nice est récent) et là, c’est pas si simple.

  13. L'Homo Economicus

    Pour un blog en effet surveiller cet indicateur ne présente pas un très très grand intérêt. Mais il est vrai qu’il serait intéressant de savoir quelles pages présentent peu d’intérêt pour le visiteur.

    Même pour un blog, une stratégie globale de présentation du contenu du site au visiteur pour augmenter le nombres de pages vues/visite est intéressantselon sa niche. Même si ce n’est pas évident.

  14. Laurence

    Savez-vous s’il est possible d’ajouter cette statistique à celles que nous obtenons au travers de tableau de bord WordPress.com?

  15. l'atelierAzimuté

    Cet article me rassure même si j’avais bien fait ce raisonnement moi-même !
    J’ai un taux de rebond aux alentours de 63%, je ne dois donc en principe pas m’alarmer 🙂 je suis quand même en train d’essayer de l’améliorer, avec implémentation d’un widget “Vous aimerez peut-être” présentant d’autres articles du blog, entre autres.

  16. Callipedie

    Merci pour ces éclaircissements.
    Sur un blog à thème on peut espérer attirer le visiteur vers d’autres post et donc voir son taux de rebond descendre mais sur un blog plus généraliste ou les sujets varient, il faut juste faire avec

  17. Gilles

    J’avais un taux de rebond à 45 % environ…ce qui me satisfaisait.

    Mais, suite à un bug sur mon serveur, j’ai fait des modifs, et ce taux est passé subitement à 75/80 % !

    Recherche sur le temps de chargement des pages, plugin supprimé…rien n’y fait. Je n’arrive pas à retrouver le taux de rebond normal de mon blog. Et surtout, je n’en comprends pas la raison.

    Si quelqu’un peut m’aider à comprendre, merci beaucoup !

Les commentaires sont fermés